Thriller

Les filles des autres

8394003b65b57235288bcfe3c34230f8

 

Titre :  Les filles des autres

Auteur : Amy Gentry

Edition : Robert Laffont

Genre : Thriller

Pages : 336

Parution : Janvier 2017

 

 

note1

Résumé

 

À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite sœur Jane. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse.

Un soir, huit ans plus tard, une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c’est Julie.
Passé la surprise et l’émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu’un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n’osant s’avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne…

 

Mon avis 

 

Avec ce roman, je suis un peu sorti de  »ma zone de confort ». Moi qui ne lis jamais de Thriller, mais plutôt des histoires d’amour.

J’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec la première moitié du roman. Beaucoup trop de flashback antichronologique. J’étais complètement perdue avec les différentes filles Gretchen, Starr, Charlotte, Esther… Je n’arrivais pas réellement à faire le rapprochement entre toutes les histoires.

Mais le suspens était bien là. Qu’étais réellement devenue la petite Julie ? Etait-ce vraiment elle qui avait réapparu devant la porte de chez elle huit années après. Si c’était vraiment elle, que c’était il passé pendant ses huit longues années ?

Dans la seconde moitié du livre, on commence à y voir un peu plus clair. Anna, la maman de Julie, est contactée par un détective privé. Ancien policier, il était présent au moment de l’enquête sur la disparition de la petite Julie. Depuis il essaie de recomposer le puzzle, et met le doute dans les certitudes d’Anna, que la  fille sois vraiment sa fille.

Mais au final, plus on se rapproche de la fin, plus il est facile de recomposer ce puzzle, de comprendre ce qui s’est réellement passé. Si Julie est vraiment celle qu’elle prétend être.

A la fin de ce livre, j’étais quand même chamboulée, je ne m’imaginais pas cette fin, cette énorme révélation sur ce qui s’est passé. Je ne suis pas maman, mais j’imagine ce qu’une mère peut ressentir à travers cette histoire.

Alors même si ce n’est pas le genre de lecture que j’aime, le suspens et l’envie de savoir, ont été plus fort. Et j’ai quand même apprécié ma lecture.

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les filles des autres »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s