Contemporain·Non classé

Entre mes mains le bonheur se faufile

entre-mes-mains-le-bonheur-se-faufile

 

Titre : Entre mes mains le bonheur se faufile

Auteur :  Agnès Martin-Lugand

Edition : Michel Lafon 

Genre : Contemporain

Pages : 288

Parution : Juin 2014

 

 

 

note3

Résumé 

 

Iris a toujours été passionnée par la couture. Enfant déjà, elle dessinait ses propres modèles et les réalisait. Mais ses parents ne voyaient pas cette passion d’un bon œil et ont tout fait pour la décourager de poursuivre dans cette voie. Devenue aujourd’hui une jeune femme mariée, Iris étouffe dans cette vie provinciale qu’on lui a forgé et décide de tout faire pour réaliser sa vraie passion

Mon avis

 

(J’ai pris ce livre lors d’un salon du livre ou j’ai pu rencontrer Agnès Martin-Lugand.)

Iris employé de banque est marié avec Pierre médecin hospitalier depuis 10 ans. Sa vie ne la rend pas vraiment heureuse, la routine, un métier que ne la passionne pas du tout. Suite à une bombe lâchée par son frère lors d’un repas de famille. Elle apprend que quelques années auparavant elle avait été reçue dans une école de couture où elle avais postulé. Ses parents avaient caché cette lettre pour qu’elle continue dans la voie que eux avaient choisis. Suite à cette révélation elle prend la décision de démissionner et postule à une formation de couture pendant  6 mois à Paris. Son mari ne vois pas cette décision d’un bon œil, ce n’est pas à côté et ce n’est pas vraiment ce qu’il attendait d’elle.

Iris en arrivant à sa formation rencontre Marthe, la propriétaire des lieux, d’une élégance rare, une femme fatale. Elle va la prendre sous son aile, comme sa protégée.

Elle va connaître le vrai milieu de la mode, les commandes, les robes de luxe, mais est ce vraiment une vie rêvée ?

Iris est assez attachante, elle veut réaliser ses rêves d’enfant et se donne les moyens de réussir. Elle arrive à se détacher de l’emprise que son mari a sur elle depuis des années. Elle vit dans l’ombre du médecin que tout le monde apprécie. Elle veut se réaliser en tant que femme. Vivre de sa passion.

Et il y’a Marthe, propriétaire d’un immeuble où se trouve l’atelier ou Iris est en formation. Ancienne mannequin, élégante, indépendante forte et charismatique. Elle à dès le début une grande emprise sur Iris.  Personnellement ce personnage m’a agacée dès le début, elle me troublait et me mettait mal à l’aise. Impression qui s’est vraiment confirmée à la fin du livre (je n’en dirais pas plus, je vous laisse la surprise).

J’ai aimé ma lecture, très légère, se lit très vite. J’ai quand même préféré le premier roman  » les gens heureux … ». Je lirai très bientôt un nouveau roman de cette auteur pour me faire un avis plus précis.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Entre mes mains le bonheur se faufile »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s