Jeunesse

Boys don’t cry – Malorie Blackman

43-boys don't cry.jpg

 

Titre : Boys Don’t Cry

Auteur :  Malorie Blackman

Edition : Milan

Genre : Jeunesse

Parution : Octobre 2011

 

 

note6

Résumé

 

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l’université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne à la porte, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie. Son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur.Être père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer.

Mais les garçons ne pleurent jamais…

Mon avis

 

Dante, 17 ans a tout prévu, son avenir est tout tracé. Il a travaillé dure pour avoir de bonnes notes à ces examens pour pouvoir aller à l’université de son choix.

Ces résultats, il les attend avec impatience, mais quand la sonnette retentit, ce n’est pas le facteur, mais Mélanie, son ex. A ce moment là, il ne sait pas encore que sa vie va basculer. Mélanie n’arrive pas seule, elle est accompagnée de sa fille Emma. Leur fille elle va la confier à Dante malgré lui.

Sa vie va changer, père célibataire à 17 ans, ses rêves s’effondrent, sa vie bascule alors que ce n’est pas encore un adulte.

En parallèle on, suit Adam, son frère de 16 ans, homosexuel, qui s’assume totalement.

« D’accord. Tu veux bien prendre Emma ?

Oh non ! Caca ou bébé ? bébé ou Caca ?

 J’ai adoré ce livre, une vrai tranche de vie, des gens comme vous et moi.

Tout d’abord, Dante, comment s’en sortir quand on se retrouve avec un bébé à 17 ans. Danté ne supporte pas cette chose qui lui à gâché la vie, il ne veut ni la prendre, ni la regarder. Il va mettre quelque temps pour s’habituer à sa fille. Mais elle va devenir son univers, il va l’aimer par-dessus tout, et tout faire pour elle, pour qu’elle soit heureuse.

« Dante, tiens ta fille correctement. Ce n’est pas un sac poubelle puant ! »

Une belle évolution pour une situation assez complexe. J’ai adoré la petite Emma, elle est beaucoup trop mignonne, à toujours le sourire, elle ne fait pas vivre un enfer à ses parents.

Je trouve que Dante réussi particulièrement bien à jouer le rôle de père, ce n’est pourtant pas simple dans cette famille où la maman est décédé edepuis quelques années.

En plus de l’histoire de Dante, on retrouve Adam son jeune frère, face à son homosexualité. Même s’il l’assume totalement, il va vite être confronté à la dure réalité de l’homophobie.

« – Parce qu’il est gay ! a lâché Papa d’une voix amère. Je pensais que cette mode de frapper les homosexuels était passée. On est au vingt et unième siècle, non de Dieu ! »

En résumé, premier coup de cœur de l’année. Un livre mignon touchant, face aux difficultés de la vie.

Ce livre aborde des sujets très intéressants, entre les parents adolescents et l’homosexualité. Ce soutien entre les 3 garçons de cette famille est très beau.

L’écriture est très belle, j’ai dévoré ce livre. Je le lis très tard par rapport à sa sortie, mais je l’ai vu passé sur bookstagramm et le résumé m’a tout de suite intéressé.

Je ne suis pas déçu, un bon livre remplie de sentiment, de sourires, de larme et surtout d’amour.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Boys don’t cry – Malorie Blackman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s