Thriller

La Jeune Fille et la Nuit – Guillaume Musso

9782702163634-001-T.jpeg

 

Titre : La jeune fille et la nuit

Auteur :  Guillaume Musso

Edition : Calamnn Levy

Genre : Thriller

Pages : 440

Parution : Avril 2018

 

 

note5

Résumé

 

Un campus prestigieux figé sous la neige
Trois amis liés par un secret tragique
Une jeune fille emportée par la nuit
Côte d’Azur – Hiver 1992
Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé  par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des  plus  brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur  de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ».
Personne ne la reverra jamais.
Côte d’Azur – Printemps 2017
Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs  amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études.  Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq  ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois  commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du
lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour  construire un autre bâtiment.
Dès lors, plus rien ne s’oppose à ce qu’éclate la vérité.
Dérangeante
    Douloureuse
    Démoniaque… 

Mon avis

 

Après une petite déception pour le dernier de Guillaume Musso, j’avais hâte de lire celui-ci mais, avec néanmoins, une petite appréhension quand même.

Mais j’ai vraiment adoré ce livre en fin de compte, il m’a réconcilié avec Musso. Un suspens de dingue. J’ai eu énormément de mal à décrocher de ma lecture. En plus, pour une fois, l’histoire se déroule en France, ce que j’ai beaucoup aimé.

Nous sommes plongés dans deux époques différentes, l’actuelle (2017) et les années 1990 (année de ma naissance, du coup j’ai adoré retrouver certains détails qui faisaient mon enfance).

Nous suivons donc Thomas, dans sa vie actuelle, il vit à New-York et est un écrivain assez connu. Des flashs-backs de ses années lycéennes nous aident à comprendre le fil de l’histoire. On tente de comprendre ce qui s’est passé ce soir de Décembre 1992.

Il est revenu, en France, pour l’anniversaire de son lycée, il va donc retrouver certains de ses amis d’enfance, surtout Maxime et Fanny, tout deux impliqués également dans ce qui s’est passé cette fameuse nuit d’hiver. Mais Thomas est loin de s’imaginer que cette journée de retour dans sa ville natale, va être la pire journée de sa vie.

Tout le monde a trois vies : une vie publique, une vie privée et une vie secrète.

Entre secrets révélés, confessions inattendues, vengeance et mort. Ce livre tient en haleine du début à la fin. Je suis vraiment tombé de haut avec certains passages, je n’avais absolument pas imaginé, moi qui suis habituellement assez intuitive, là clairement je n’ai absolument rien vu.

Le plus souvent, le destin est un salopard pervers et vicieux qui prend son pied en broyant la vie des plus faibles alors que tant de connards mènent une existence longue et heureuse.

Du début à la fin, on se demande ce qui a bien pu arriver à Vinca, jusqu’au bout, on va se demander si elle a disparu ou si elle est réellement morte.

Chaque personnage de ce livre, cache un énorme secret, même ceux qu’on soupçonne le moins. Je n’en dirais pas plus sur ces secrets, si certains de vous ne l’ont pas encore lu et compte le faire, je ne veux pas vous priver de découvrir au fur et à mesure ces révélations qui ne vous laisseront pas indifférentes.

« – Il serait temps que tu t’endurcisses, Thomas. Et que tu comprennes que l’existence, c’est la guerre. Toi qui aimes les livres, relis Roger Martin du Gard : ‘ L’existence tout entière est un combat. La vie, c’est de la victoire qui dure. ‘ »

Encore une fois, Musso, axe aussi une part de son roman sur les faits divers, la politique, l’élection de macron pour ce roman. Et sur l’art et la culture, à mon plus grand bonheur, cette fois, il a abordé la photographie, si chère à mon cœur. Je n’ai qu’apprécier d’avantage ce nouveau roman.

La photographie doit saisir dans le mouvement l’équilibre expressif.

Si je devais résumer ce livre, je dirais qu’il est très addictif, on ne veut pas lâcher la lecture sans savoir ce qui s’est réellement passé, qui est responsable de quoi. Même si on s’imagine des choses, on est très très loin de la réalité. Musso, sait nous emmener là ou il veut avec brio. Ce livre nous montre aussi une belle amitié, des amours très compliqués, bloqués dans le passé, qui sont au cœur des événements. Des bons dans le passé qui mettent une dynamique à l’histoire.

Bref, malheureusement nous ne sommes plus dans le Musso du début avec son côté surréaliste qui me plaisait tant, mais bon celui-ci me réconcilie quand même avec cet auteur. Je me suis vraiment prise au jeu de cette traque de secrets.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Jeune Fille et la Nuit – Guillaume Musso »

  1. Ce livre me tente énormément !!!! Malheureusement je vais devoir attendre qu’il sorte en poche avant de le lire… Par contre je suis d’accord avec toi concernant le style de Musso, c’est vrai que ses dernières sorties étaient plus dans le thriller/policier que dans le surréaliste comme dans La Fille de Papier, hors c’est ce côté que je préfère chez lui…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s